La sarracenia, plante anti frelon asiatique

Le piegeage des frelons est une façon de lutter contre la pression du frelon, la destruction par un professionnel de faire disparaitre une partie des frelons, tout ceci est très coûteux et complexe. Parmi les solutions naturelles dans la lutte anti frelon, une plante carnivore adaptée aux jardins français attire l’attention : la sarracénie (sarracenia), appelée plante trompette.

Guepe dans une sarracenie (source sarracenia.fr)

Origine de la sarracénia

La famille des sarracenies est vaste et de nombreuses variétés peuvent se développer en France. Cette forme en trompette en fait une carnivore recennue visuellement facilement.

Les Sarracénies ou Sarracènes (le genre Sarracenia) sont des plantes originaires du sud-est des États-Unis et du Canada, de la famille des Sarracéniacées. Ce sont des « carnivores à pièges passifs » (sans mouvement mécanique). Ces pièges sont des feuilles modifiées en forme d’urne et protégées par une coiffe, sauf chez Sarracenia psittacina chez qui elle a disparu par soudure de ses bords. Le nom de la plante fait référence à Michel Sarrazin, chirurgien.

Le jardin botanique du muséum d’histoire naturelle de Nantes a découvert en 2015 que des spécimens présents avaient capturé des frelons asiatiques ; des chercheurs vont étudier la molécule odorante qui attirerait ces frelons afin d’en produire un piège. (Source Wikipedia)

La culture de cette plante en France est tout à fait possible, il convient néanmoins de lui fournir des conditions de culture adaptée (une tourbière est nécéssaire pour qu’elle puisse pousser dans un sol naturel).

L’engouement médiatique autour de cette plante piége à frelon est à relativiser. En effet si la plante peut gober quelques spécimens elle ne peut pas digérer des colonies entières et il faudrait des surfaces importantes de la plante pour qu’elle puisse avoir un effet important.

La plante Carnivore anti frelon

Cependant des massifs placés à différents endroits d’un lieu infesté pourrait permettre de capturer des reines en début de saison et les premiers insectes d’une colonie. En avance sur la période la plante peut aider à diminuer la pression et l’infestation.

Rien n’empêche de tester et d’adopter cette plante en pot au jardin ou de constituer une petite tourbière pour l’embellissement du jardin .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller en haut